Pour ceux qui aiment LIRE !!

Un vrai fofo pour toutes celles et ceux qui aiment lire et partager leur passion pour la lecture
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les souffrances du jeune Werther de Goethe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Acid Queen
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 2437
Age : 26
Localisation : En Vacances !!!
Emploi : Terminale L
Loisirs : Lire, Ecrire, Aimer ^^
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Les souffrances du jeune Werther de Goethe   Jeu 27 Mar - 17:48

Je voudrais vous présentez un de mes livres préferés, à savoir donc Les souffrances du jeune Werther...
Goethe est un auteur romantique que j'affectionne tout particulièrement.
Petit résumé:

Les Souffrances du jeune Werther (en allemand Die Leiden des jungen Werthers), est un roman épistolaire de Goethe. La première édition est parue en 1774 ; une version remaniée et légèrement augmentée paraît en 1787 à l'occasion de la publication des œuvres complètes de l'auteur.

Les Souffrances du jeune Werther fut le premier roman de Goethe, et reçut un succès incroyable dès sa sortie apportant de cette sorte à son auteur, du jour au lendemain pour ainsi dire, une richesse et une notoriété considérable, en Allemagne d'abord, dans toute l'Europe ensuite. Le livre fut publié anonymement et parut à l'automne 1774 à l'occasion de la foire du livre de Leipzig, et fit donc beaucoup de bruit. Aucun autre livre de Goethe ne fut autant lu par ses contemporains : le succès qui en résulta suffit à lui conférer une gloire annonçant les chefs-d'œuvres à venir.

La plus grande partie de l'action est racontée sous forme de lettres que Werther adresse à son ami Wilhelm Humml.

Werther, un jeune homme qui ignore encore ce qu'il souhaite faire de sa vie, fuit la ville en s'installant dans un petit village bourgeois décrit sous le nom de « Wahlheim » ou « W ». (en allemand foyer du choix). Là, il aime à se promener dans la nature où il s'exerce à l'art du dessin, puisqu'il se considère comme un artiste. Un jour, il est invité à un bal, au cours duquel il rencontre Charlotte (Lotte), fille de notables, qui, depuis la mort de sa mère, s'occupe de ses huit frères et sœurs. Werther sait dès le départ qu'elle est fiancée ; cependant, il n'en tient pas compte et tombe immédiatement amoureux d'elle. Durant le bal, un orage éclate. Ils pensent tous deux au même poème de Klopstock et prennent conscience de leurs profondes affinités. A partir de ce moment, Werther et Lotte passent beaucoup de temps ensemble.

Quand Albert, le fiancé de Lotte, revient d'un voyage d'affaires, les sentiments de Werther ont changé progressivement. La présence du fiancé lui fait prendre conscience que son amour est sans espoir. Bien qu'Albert soit un homme sympathique et bon, les rapports entre lui et Werther restent tendus. Lorsque Werther réalise enfin qu'il ne pourra pas approfondir sa relation amoureuse avec Lotte, il quitte la ville pour prendre ses distances. Werther travaille pendant un temps chez un ministre, mais la pédanterie et l'étroitesse de l'étiquette détruisent tous ses espoirs. Il ne peut s'identifier à la couche sociale supérieure et à la vie des nobles. Déçu, il rentre à la ville de W. Entre-temps, Lotte et Albert se sont mariés.

Quand Werther rend visite à Lotte un soir peu avant Noël en l'absence d'Albert et lui lit un passage d’Ossian, il se laisse emporter par ses sentiments, enlace Lotte et l'embrasse. Cependant Lotte se dégage de l'étreinte de Werther et lui dit qu'elle ne veut plus le revoir jusqu'au jour de Noël (dans 4 jours). Après cet événement, Werther est en proie au désespoir. Il écrit une lettre d'adieu, emprunte les deux pistolets d'Albert, prétextant un voyage, et se tue. Le lendemain matin, il est retrouvé gravement blessé, dans son habit caractéristique bleu et or : il meurt finalement aux alentours de midi. Le livre Emilia Galotti de Lessing est resté ouvert sur son pupitre. Werther s'étant suicidé, il n'aura pas droit à un enterrement chrétien.

Petite précision: dans le résumé il parle d'une Lotte qui en fait s'appelle Charlotte...



La première édition est à classer dans le Sturm und Drang (en français Tempête et Élan, mouvement presque exclusivement allemand précurseur du romantisme), la version remaniée est un exemple du classicisme de Weimar. Les actions du protagoniste, déterminées par ses sentiments, font de l'œuvre un exemple représentatif de l'Empfindsamkeit.

_________________
www.melle-jazz.skyblog.com
www.acid-flower.deviantart.com
www.love-the-books.skyblog.com





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.acid-flower.deviantart.com
Tinúviel
Bouquinovore
Bouquinovore


Féminin
Nombre de messages : 996
Age : 31
Localisation : Gwendalavir
Emploi : Marchombre ^^
Loisirs : S'émerveiller devant la beauté et la poésie de ce monde et des autres... ^^
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Les souffrances du jeune Werther de Goethe   Jeu 27 Mar - 18:48

J'ai lu ce livre il y a un moment car c'est le livre allemand de référence, mais j'avoue avoir trouvé la lecture très difficile et avoir peu apprécié...
Il mériterait sûrement une deuxième lecture pour voir si mon avis a évolué.

_________________
La douleur infinie de celui qui reste,
Comme un pâle reflet de l’infini voyage
Qui attend celui qui part.

Ellana


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
whiterose
Explorateur du monde lecteur
Explorateur du monde lecteur


Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 28
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Les souffrances du jeune Werther de Goethe   Mar 20 Mai - 17:04

je n'ai pas lu ce roman de Goethe, mais j'ai lu "Les affinités electives" et j'ai beaucoup apprécié, je crois que c'est beaucoup plus facile à lire que "Les Souffrances..." pour ceux qui veulent commencer Goethe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scarlettohara.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les souffrances du jeune Werther de Goethe   Aujourd'hui à 15:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Les souffrances du jeune Werther de Goethe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres évoqués par Jane
» GOETHE (Allemagne)
» Jeune fille cheveux bleus
» Nu d''un jeune homme...
» 20 ans = vieux ou jeune ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pour ceux qui aiment LIRE !! :: La bibliothèque !! :: Les Classiques-
Sauter vers: